Au pays des robots Part.3 catastrophe

24 novembre 2018 / actualites

Au pays des robots Part.3 catastrophe

 

Après la catastrophe de Fukishima en 2011

 
Après la catastrophe de Fukishima en 2011, des chercheurs se sont mis au travail. Force de constater qu’ils ont planché sur un robot capable d’intervenir au coeur d’installations endommagées sur des terrains où la radioactivité et le danger empêchent l’humain d’intervenir. L’agence de L’ARPA a lancé un grand concours sur des robots, dotés d’une intelligence artificielle pouvant  marcher au milieu des décombres, conduire une voiture…

Atlas le robot catastrophe Part.3-Atlaneastro

 

Atlas est un robot humanoïde doté d’une une intelligence artificielle de cent cinquante kilo, bras jambes, cou, 28 articulations 6 dans chaque membre, trois dans le dos et une dans le cou. Il vise avec son laser 800 points par secondes, scanne entièrement la pièce avec son télémètre. Il analyse toutes les imperfections autour de lui, ce qui lui permet d’obtenir une vision tridimensionnelle de son environnement. Boston dynamic a fabriqué ce robot hard-wear. Ils sont entrain de lui donner un cerveau. Notamment, ils procèdent d’une façon très intuitive, tout est à inventer. Ils essayent de lui construire un cerveau proche du notre.

L’équipe qui gagnera empochera deux millions de dollars et bénéficiera d’un prestige à l’échelle mondiale. Lors de la finale ce robot avec son intelligence artificielle ne pourra être connecté que pendant quinze minutes. Mat doit lui apprendre où il va aller, ensuite il se débrouillera tout seul.

 

Assez performant pour être utilisé en cas de catastrophe

 

Atlas le robot jogger catastrophe Part.3-Atlaneastro

 
L’apprentissage est long et compliqué Atlas devra se servir d’une perceuse pour celail faut qu’il la reconnaisse dans l’environnement. Qu’il s’en approche, qu’il la saisisse et qu’il l’utilise. Un véritable casse tête, bientôt Atlas devrait être assez performant pour être utilisé en cas de catastrophe. Cette machine extraordinaire remplacerait l’homme quand le danger serait trop grand. Les militaires ne chercheraient-ils pas à l’utiliser en tant que machine de guerre? Dans quelques mois ce robot sera plus rapide, et plus fort que nous. Il pourrait remplacer les hommes. Atlas aura-il le droit de tuer? Selon certains, travailler sur les robots c’est ouvrir la boite de Pandore.

John Grisham est roboticien et étudie depuis des années les questions éthiques soulevées par l’emploi de robots militaires. Est-il possible d’implanter une conscience artificielle  chez les robots. Il a écrit un livre « le droit de tuer chez les robots autonomes ». Les robots ne font pas de choix moraux. Ils respectent ceux qui ont été instauré par des humains. Le robot vérifie qu’un être lui a donné l’ordre de tirer. Si toutes les conditions sont remplies le robot peut faire feu et si un robot fait moins d’erreur qu’un humain alors nous aurons sauvé des vies humaines, et évité des catastrophes.
 

Alors nous aurons sauvé des vies humaines, et évité des catastrophes

 

Un autre axe celui de développer un robot d’assistance pour les personnes âgées, Max, est un robot d’accueil comme il en existe de plus en plus dans les centres d’accueil. Pourquoi est-ce important qu’un robot ait un visage pour les personnes âgées. Nous cherchons à développer une forme de communication intuitive et c’est pourquoi nous avons imaginé un robot avec un visage de forme animale. Le robot aide à maintenir un lien social avec la famille comme de rappeler de passer un coup de fil, de faire quelques exercices physiques.

 

robot sexuel féminin catastrophe Part.3-Atlaneastro

 

Les robots sexuel, Roxy pour moins de 10000 euros propose des robots sexuels. Cette question des robots sexuel est passionnante. Notamment, pour David Levy le robot sexuel n’existe pas encore, par manque d’investisseurs. Quand nous aurons des relations sexuelles avec des robots cela changera-t-il nos rapport avec les autres.

Couchez avec un robot changera la vie des couples. Certains s’amuseront à trois, d’autres échangeront leurs robots avec d’autres couples et quand finalement vous aurez épousé votre robot, vos pourrez toujours le tromper avec des humains (cliquez sur le lien Part.2 à lire et à partager). Je crois que les psychologues auront du travail. Probablement qu’eux aussi, auront été remplacé par des robots.

 

Bina48 catastrophe Part.3-Atlaneastro

 

Bina 48 est un robot élaboré sur le modèle d’une femme bien réelle. Martine Rothblatt qui l’a crée a enregistrée des centaines d’heures pour donner lui des souvenirs et une personnalité. Depuis la machine tient des conversations grâce à son intelligence artificielle hors du commun. Enfin, pour parler elle utilise des logiciels d’élaboration du langage et de reconnaissance vocale et quand elle ne sait pas quelque chose elle le cherche sur internet. Bina 48 est unique…

 

 

Au pays des robots, allons-nous partager notre vie, planète avec eux? Part.1

 

 

 

 

avatar

Joy Jurville

Psychothérapeute, chercheur en Astrologie et en Tarologie depuis 1981. Je vis mon métier avec passion !

 

Tags: , , ,

Écrire un commentaire