Bretécher la 1 ère femme dans le monde de la B.D Part.1

13 février 2020 / artiste

Bretécher la 1 ère femme dans le monde de la B.D Part.1

Claire Bretécher vit à Montmartre, quartier alors mal famé

 

Claire Bretécher est née le 17  à  16h 30 à Nantes Bélier Ascendant Vierge. Active, masculine, Yang, le Feu du Bélier qui souvent à tendance à foncer sans réfléchir et équilibré par la Vierge signe de terre Yin, féminin, réceptif, qui justement la fait se remettre en question régulièrement. Se minimiser, se dévaloriser, avancer, reculer. Avoir des difficultés à trancher. Tout en étant bonne gestionnaire, procédurière, s’il le faut. L’Ascendant Vierge lui demande aussi de la stabilité, de la sécurité, de la durabilité dans ses projets, ses amours. C’est une femme profonde qui a déjà dans d’autres vies si l’on y croit a déjà été artiste. Cette Maison XII collecte la mémoire du passé, du travail effectué…

Claire Bretécher photo <<<<<n et B blouson cuir noir Part.1-Atlaneastro

 

Elle est auteure de B.D humoristique et illustratrice française (Cliquez sur le lien un article sur Moébius). Claire commence très tôt à dessiner et suit des cours pendant une année aux Beaux-Arts de Nantes durant son adolescence. Notamment, désireuse de quitter une ville qu’elle n’aime pas et un père violent. In fine, elle part s’installer à Paris à 19 ans. Elle vit à Montmartre, quartier alors mal famé. Des débuts un peu difficiles où elle enseignera quelques mois le dessin. Mais cette aventure ne sera pas concluante pour elle.

Après avoir collaboré probablement aux principaux titres de la presse jeunesse franco-belge dans les années 1960 (Record, Tintin et Spirou). Bretécher participe à l’émergence de la bande dessinée adulte francophone en rejoignant Pilote en 1969. Puis en co-fondant L’Écho des savanes en 1972. Pour le coup, de 1973 à 1981, elle publie dans Le Nouvel Observateur en une ou deux pages des B.D moquant les comportements de la gauche bourgeoise bien-pensante.

Claire Bretécher participe à l’émergence de la bande dessinée

 

Son Soleil est Conjoint à Jupiter et à Saturne en Bélier en Maison VIII et il est en Trigone à su Lune en Lion en Maison XII. Pour moi Guy Carcassonne c’est l’homme de sa vie. Le Soleil en Maison VIII en Trigone la Lune en Maison XII, ce sont des retrouvailles d’âmes. Et d’ailleurs ils ont vécu ensemble jusqu’à ce que la vie les séparent à nouveau. Avec son Saturne natal Conjoint à son Soleil et au Carré de Pluton, une rencontre « tardive » dans son cas avec l’homme de sa vie. Un homme sérieux, rare qui la rassure enfin. Une épaule sur laquelle elle peut se poser. Une relation passionnelle, compliquée qui ne être autrement.

Bretécher une capacité de décrypter l’humain inégalable

Claire Bretécher portait N et B cigarette à la bouche Part.1-Atlaneastro

Et parallèlement, c’est une femme pleine de peurs, d’insécurité, qui se cherche et qui a des traversées intenses à la limite parfois du supportable. La peur de l’abandon, de la précarité. Avec probablement une facilité de connexion avec le monde de « l’autre côté du voile ».  Mercure Trigone Pluton une intelligence fine, exacerbée. Un besoin de comprendre et d’aller jusqu’au bout. Une capacité de décrypter l’humain inégalable et de l’exprimer en mots, en dessins, en livres ou en peinture.Elle soutient en 1999 un mémoire de maîtrise en psychologie à l’université de Nantes. Il est intitulé Existence d’un amorçage différencié selon la nature de l’humeur. Sa Vénus et son Mars en Gémeaux lui donnent ce côté curieux, ouvert au monde et qui apprend en regardant. Le mimétisme lui comme à la peau depuis son plus jeune âge.

 

photo <n et B Claire Bretécher dessinant

 

Les Frustrés, première bande dessinée francophone à succès basée sur la critique sociale. Ensuite, tout en travaillant ponctuellement pour la presse, son intérêt se porte sur la maternité. Alors que nombre de ses amies sont enceintes. Bretécher publie Les Mères, puis en 1985 et 1986, elle publie deux volumes de « Docteur Ventouse, bobolog »où elle pose un regard moqueur sur les milieux médicaux parisiens.

 

Claire Bretécher raille l’appétence de la bourgeoisie intellectuelle

 

Claire Bretécher raille l’appétence de la bourgeoisie intellectuelle pour les voyages lointains et dépaysants dans « Tourista », puis en 1988, elle s’intéresse au monde de l’adolescence avec « Agrippine ». L’année suivante,  Comme « Les Frustrés », la plupart de ces albums sont immédiatement traduits en plusieurs langues. Le succès d’ »Agrippine » conduit cependant Bretécher à y aborder tous les thèmes qui l’intéressent

Force de constater qu’elle est la seule femme à avoir collaboré aux principaux périodiques franco-belges classiques. Claire Bretécher jouit d’une notoriété assez importante dès le début des années 1970, qui va s’accroissant grâce à sa collaboration avec Nouvel Observateur.Sa Vénus Conjointe à Mars en Gémeaux en Carré à Neptune en Vierge. Elle est certainement très nerveuse. En rapport de force avec l’homme. Même si elle ne s’en rend pas toujours compte. Elle a tendance à fuir, à faire l’autruche. Bélier avec Vénus Conjointe à Mars, guerrière elle l’est. Le monde des hommes lui correspond mieux que celui de ses congénères.

 

photo N et B de Claire brétécher sa main Part.1-Atlaneastro

 

Alors régulièrement invitée dans les médias et traduite dans de nombreuses langues. Cette auteure majeure de la bande dessinée francophone a reçu plusieurs prix importants.  dont en 1982 un Grand Prix d’Angoulême spécial remis par les lauréats précédents. En 2015, elle a fait l’objet d’une exposition rétrospective à la Bibliothèque publique d’information du Centre Beaubourg, à Paris.

Parallèlement à ses bandes dessinées, Bretécher a beaucoup travaillé pour la publicité. Elle a peint et à illustrer de nombreux ouvrages dont un tarot divinatoire en 2011. Et force de constater qu’elle a réalisé une œuvre peinte qui a fait l’objet de plusieurs recueils. C’est d’ailleurs une pionnière de l’auto-édition d’albums de bande dessinée.

 

Claire Bretécher, bon voyage vers la Lumière

Claire Bretécher thème Astrologique Part.1-Atlaneastro

 

D’ailleurs elle est partie dans une période sévère faîtes de situations inextricables, qui lui semblaient insurmontables. Je ressens qu’elle avait de plus en plus envie de s’en aller. Avec Pluton au Carré de son Noeud Sud, son Soleil et de son Jupiter depuis début 2018 et encore actuellement avec le Carré à Jupiter en Bélier. Tout était ralenti et déprimant. Saturne est lui aussi au Carré de ces même planètes depuis mars 19 à fin juin 19 et puis de décembre 19 et toute l’année 20, si elle avait vécu. Une ambiance pesante, je la sens lasse et fatiguée.

Elle était prête à partir. Elle savait qu’elle avait fait son temps. Saturne en transit en Opposition à son Pluton natal nous accentue ses tendances dépressives. Et notamment serait resté une bonne année encore à appuyer là où ça faisait mal. Une sensation de solitude, une envie de partir. Uranus est sur ce Carré depuis juin 17 à septembre 17, d’avril 18 à mai 19 et à nouveau de fin novembre 19 à fin février 2020. Un transit qui lui demandait de lâcher, de rompre avec des choses du passé qui étaient obsolètes et qui l’avaient fait souffrir. Elle a fini par lâcher, bon voyage, Claire Bretécher vers la Lumière.

 

 

 

avatar

Joy Jurville

Psychothérapeute, chercheur en Astrologie et en Tarologie depuis 1981. Je vis mon métier avec passion !

 

Tags: , , , , , , ,

Écrire un commentaire