En compagnie de Pierre Rabhi Part.1

16 janvier 2021 / medecine-du-monde

En compagnie de Pierre Rabhi Part.1

 

Pierre Rabhi a un beau sourire qui vous met à l’aise d’emblée

 

pierre Rahbi sa maison au bout de la route Part.1-Atlaneastro

 

Après avoir quitté la route, pris un chemin qui serpente à travers un hameau, nous traversons un petit bois sur une route de terre escarpé qui monte en  lacets. Puis on arrive sur un plateau dégagé. Une bâtisse traditionnelle de pierre s’impose délicatement près d’un cyprès.
Des aboiements joyeux des chiens et puis Michèle apparait  : une femme menue avec un sourire qui illumine son visage, nous accueille avec gentillesse. D’ailleurs, on dirait une tibétaine à la peau blanche. Il fait un temps printanier très étonnant, nous sommes le 14 janvier 2021.

 

On dirait une tibétaine à la peau blanche

 

Rabhi Michèle dans sa maison part.1-Atlaneastro

 

Une drôle d’année, notamment avec cette pandémie qui s’est imposée, depuis mars dernier, beaucoup de choses ont changé. Je suis heureuse enfin de rencontrer (Cliquez sur le lien un article sur Pierre Rabhi Part.1) Pierre et Michèle Rabhi,

Rabhi Corinne et Michèle Rabhi Part.1-Atlaneastro

grâce à Corinne une amie de longue date qui les connait depuis fort longtemps, nous allons prendre le thé  avec cet homme. J’emploierai le terme religieux qui vient du verbe « religarer »en latin et qui a pour sens premier être relié.

 

 

Pierre Rabhi  se met à parler, et la conversation va se tisser naturellement

 

Après être entrés dans leur maison, Michèle, sa femme nous propose de nous installer dans une pièce ouverte très éclairée, où le soleil entre généreusement. Pierre nous rejoint et dit gentiment à Corinne qu’il nous attendait depuis deux bonnes heures. Il semble content que nous soyons là. Nous n’avons pas de masque, nous lui demandons s’il préfère que nous en utilisions, ce qu’il réfute. Impatient comme un enfant qui a attendu trop longtemps notre visite. Pierre Rabhi est petit, mince, avec un beau sourire qui vous met à l’aise d’emblée. Il nous propose de nous asseoir autours d’une longue table. Et tout simplement, nous nous mettons à converser comme si nous nous connaissons depuis toujours.

Pierre Rabhi assis Part.1-Atlaneastro

 
Pierre Rabhi avec simplicité se met à parler, et la conversation va se tisser naturellement. J’avais apporté mon ordinateur et je lui montre les quatre articles écrits sur lui il y a quelques années. Il semble touché et me remercie un peu gêné. Je soupçonne une certaine timidité qui lui vient de son enfance. Puis il me demande si je suis journaliste et je me présente. Je lui explique que je suis artiste, psychothérapeute très intéressée par l’Art de guérir. Je lui dis que j’aimerai écrire à nouveau sur lui, et je sens qu’il est content.

 

Pierre Rabhi est un homme qui vit dans le présent

 

Pierre Rabhi est un homme généreux qui  partage avec gentillesse, et convivialité l’instant présent. Il dit être fatigué et nous confie qu’il a 83 ans, des problèmes de mémoire rapide. Qu’il est notamment dans une sorte de virtualité qui ne le dérange pas plus que ça. Qu’il est probablement dans un état de conscience modifié qu’il n’a pas visité auparavant. Et il se met à parler avec délicatesse. C’est un être humble, je l’imagine enfant. Et je ressens le chemin qu’il a dû parcourir pour pouvoir se raconter de la sorte. Je vous partage un article sur Pierre qui illustre son engagement et sa soutenance au quotidien aux gens de la terre, fidèle à ses valeurs, un homme authentique :
 

animaux marché de Joyeuses Part.1-Atlaneastro

 

Au marché de Joyeuse..
Lorsque je ne suis pas en voyage, mon grand plaisir est d’aller faire le marché du mercredi matin à Joyeuse, petite cité ardéchoise proche de notreferme. Quand nous avions des chèvres, Michèle et moi, j’allais parfois y vendre nos fromages. A présent, j’y vais surtout pour y goûter l’ambiance du pays. Je commence par faire un petit tour des stands. Je fais quelques emplettes, elles sont une occasion d’échanger avec les marchands avant de retrouver mes amis autour d’une table au café. C’est le moment des nouvelles de la semaine, et des commentaires graves sur les évènements du monde. (…) Quand je suis au pays, je ne sacrifierais pour rien au monde ces moments de convivialité, humaine, tangible et sensible, qui entretiennent ce lien si essentiel de cœur à cœur, de conscience à conscience, que la communication virtuelle risque d’amoindrir.

 

Je préfère payer plus cher afin que mon argent serve à soutenir les plus vulnérables

 

S’il est souvent plus avantageux d’acheter le nécessaire au supermarché, les produits anonymes et froids me repoussent. Je préfère payer plus cher afin que mon argent serve à soutenir les plus vulnérables à la loi du marché, responsable d’une hécatombe sans précédent du petit commerce et de bien d’autres activités humaines. Ici, des hameaux s’éteignent à la mort des derniers paysans, les terres retournent à la friche, les fermes sont deviennent des résidences secondaires aux volets clos. La mémoire du pays s’efface. Une page se tourne douloureusement sous nos yeux. Dans l’Europe toute entière, le lien à la terre disparait, et avec lui la capacité des populations à se nourrir de leurs ressources propres avec de vrais paysans au travail.

 

Face à toutes ces aberrations qui blessent la raison et le cœur

 

animaux Pierre Rabhi de la terre dans ses mais Part.1-Atlaneastro
 
A présent, c’est à des transports incessants énergivores et polluants notamment, que de plus en plus de citoyens doivent leur alimentation, devenue de surcroit insalubre par la chimie agricole.
Face à toutes ces aberrations qui blessent la raison et le cœur, je continue plus que jamais à cultiver mon jardin, à soigner mes arbres fruitiers. Cette activité, au-delà d’une simple quête de l’autosuffisance, est devenue un acte politique et le marché, comme celui de Joyeuse, un enjeu de société. J’y achète en priorité ce dont j’ai besoin, une pintade à mon ami rôtisseur, du poisson au poissonnier, du pain. Je paye plus cher qu’au supermarché, mais c’est en quelque sorte ma « taxe délibérée à la sociabilité ajoutée », ceci pour que probablement, continuent d’exister ces espaces où au delà des échanges des biens nécessaires à la vie matérielle, se poursuivent des relations humaines tangibles et sensibles, dont notre nature profonde a impérativement besoin.
🧺🍀🍀
Chronique de P. Rabhi (Psychologie Magazine 2011)

 

 

 

« Les Papotes Mystiques » et Médiations et Soin Guérisseur

 

« Les Papotes Mystiques » tirages de Tarot de Marseille de l’école d’Alejandro Jodorowsky GRATUITS  live les mardis à 21 h 21  en direct sur ma page Facebook
photo Joy Indonésie
https://www.facebook.com/atlaneAstro/
Je continuerai d’enseigner par mes lectures aidée du Tarot, de l’Astrologie, de la thérapie. Et notamment de tous les supports de guérison à ma disposition pour travailler avec tous.
Inlassablement, je vous aiderai à comprendre qu’il est temps d’être enfin vous. D’être et d’accepter la mission que vous êtes probablement venus accomplir ici bas. Et notamment à chercher sans relâche des chemins qui vous permettront d’être lumineux, sereins, confiants et créatifs. N’oublions jamais que nous sommes tous des facettes du Un.
les jeudis à 21h 21 pendant 45 minutes : Médiation et Soin Guérisseur. Groupe fermé s’inscrire :  https://www.facebook.com/groups/688734415263560/
Pour des consultations privées français, anglais, italien
Joy Jurville  Tel :  +33 661493680
mail : joyjurville@gmail.com

 

Ma rencontre avec Pierre Rabhi bien-vivre Part.2

 

Ma rencontre avec Pierre Rabhi Part.3 virus

 

Pierre Rabhi nous permet un arrêt sur image Part.1

 

Pierre Rabhi : un arrêt sur image Un acte politique Part.2

 

Pierre Rabhi nous propose un arrêt sur image Animaux Part.3

 

Pierre Rabhi nous propose un arrêt sur image : Son thème astrologique Part.4

 

 

 

avatar

Joy Jurville

Psychothérapeute, chercheur en Astrologie et en Tarologie depuis 1981. Je vis mon métier avec passion !

 

Tags: , , , ,

Écrire un commentaire