Le Mime Marcel Marceau un Art qui lui colle à la peau Part.2

17 février 2020 / artiste

Le Mime Marcel Marceau un Art qui lui colle à la peau Part.2

 

 Il fonde la Compagnie Marcel Marceau en 1947

 
Marcel Marceau fonde sa propre compagnie, la « Compagnie Marcel Marceau » en 1947. Et inscrit au répertoire, des mimodrames et des pantomimes : Le Manteau, d’après Nicolas Gogol, Le Joueur de flûteExercices de style.

Marcel Marceau en clown peinture N et B Part.2-Atlaneastro

 

Le MatadorLe Petit CirqueParis qui rit, Paris qui pleure. Il rencontre, à cette époque, l’un des grands décorateurs de théâtre de l’après-guerre. Jacques Noël, qui devient très vite le créateur de tous les décors et scénographies des mimodrames de la compagnie. En 1952, il engage dans sa compagnie Pierre Verry. Qui notamment sera son partenaire attitré jusqu’en 1979. Pierre Verry accompagnera le Marcel Marceau en tournée dans le monde entier, présentant ses numéros par ses célèbres pancartes. Adriano Sinivia le remplacera en 1980 à l’occasion de l’inauguration de la biennale de Venise à la Fenice. De 1969 à 1971, Marcel Marceau fonde et dirige à Paris la première école internationale de mime au théâtre de la Musique. Il rencontre et engage à cette époque l’artiste chilien Alejandro Jodorowsky. Qui utilisait déjà le mime dans son premier film Fando et Lis.

 

Il rencontre et engage à cette époque l’artiste Alejandro Jodorowsky

 

Marcel Marceau photo chapeau et fleur rouge Part.2-Atlaneastro

 

Au cours de sa longue carrière, Marcel Marceau va porter l’art du mime sur les scènes du monde entier. Pour le coup, en brisant les frontières de la langue et redonnant à cet art une envergure cosmopolite et populaire. Que ce soit d’une façon soliste ou en tant que dramaturge au travers de sa compagnie de mimodrame. Il ne cessera de questionner l’art théâtral par le parti pris du silence. Il disait : « Dans mes mimodrames et dans mes pantomimes au théâtre, je peux construire un monde tel que je voudrais qu’il soit, montrer la déchirure, le mal, en ne montrant pas l’abandon mais un cri d’espoir. Je crois à la rédemption humaine à travers le théâtre. »

Marcel Marceau a créé un personnage, mais aussi un style original. Probablement pratiqué par lui-même et par sa compagnie puis enseigné dans son école. Cependant, son ouverture d’esprit lui a fait rejoindre le Comité d’honneur du Festival Mimos. La réunion de ces personnalités exceptionnelles, très différentes les unes des l’autres, montrait que le mime avait atteint les sommets de la créativité.

 

Marcel Marceau crée une école internationale de mimodrame

 

Marcel Marceau et Michael Jackson Part.2-Atlaneastro

 

Éternellement vêtu d’un pantalon blanc à pattes d’éléphant remonté au-dessus de la taille. Il porte de surcroît une marinière, et un caraco gris à gros boutons ronds. Puis un chapeau claque rapiécé d’où émerge une fleur écarlate. Notamment avec son maquillage caractéristique (le visage enfariné avec du blanc qu’il fabrique lui-même. Les sourcils en accent circonflexe, les yeux cerclés de noir et les lèvres de sang), le mime Marceau devient au fil des années. Un des artistes français les plus connus dans le monde. Ses tournées aux États-Unis ont crée une vraie révolution théâtrale dans les années 1950. Où a beaucoup été évoqué, pour le coup, son mouvement de la « marche contre le vent », à l’origine du moonwalk de Michael Jackson.

 

Marcel Marceau photo entière couleur pantalon blanc et chapeau haut de forme Part.2-Atlaneastro

 

En France, il joue en 1975 dans la prestigieuse Cour d’honneur du Palais des Papes pour le Festival d’Avignon. En 1978, il crée à Paris une école internationale de mimodrame, située dans les sous-sols du théâtre de la Porte-Saint-Martin. Avec la volonté et l’espoir farouche de réaliser une de ses aspirations les plus profondes.

L’art comme point de rencontre de toutes les cultures où des élèves de plus de vingt nationalités, de 18 à 25 ans, se côtoient. Alors que cette école devait initialement voir le jour à New York. Le maire de Paris, Jacques Chirac et son conseiller culturel Marcel Landowski permettent son ouverture le 15 novembre 1978. Des cours de mime, de danse classique, d’acrobatie et d’art dramatique y sont dispensés par une douzaine de professeurs dont sa femme et disciple Anne Sicco. « Il ne suffit pas d’utiliser une technique, de sortir d’une école pour devenir artiste. Il faut créer un esprit et une méthode dramatique qui fassent évoluer l’élève. »

 

 

« Les Papotes Mystiques » et Médiations et Soin Guérisseur

 

« Les Papotes Mystiques » tirages de Tarot de Marseille de l’école d’Alejandro Jodorowsky GRATUITS  live les mardis à 21 h 21  en direct sur ma page Facebook
photo Joy Indonésie
https://www.facebook.com/atlaneAstro/
Je continuerai d’enseigner par mes lectures aidée du Tarot, de l’Astrologie, de la thérapie. Et notamment de tous les supports de guérison à ma disposition pour travailler avec tous.
Inlassablement, je vous aiderai à comprendre qu’il est temps d’être enfin vous. D’être et d’accepter la mission que vous êtes probablement venus accomplir ici bas. Et notamment à chercher sans relâche des chemins qui vous permettront d’être lumineux, sereins, confiants et créatifs. N’oublions jamais que nous sommes tous des facettes du Un.
les jeudis à 21h 21 pendant 45 minutes : Médiation et Soin Guérisseur. Groupe fermé s’inscrire :  https://www.facebook.com/groups/688734415263560/
Pour des consultations privées français, anglais, italien
Joy Jurville  Tel :  +33 661493680
mail : joyjurville@gmail.com

 

Le Mime Marceau un art qui lui colle à la peau Part.1

 

 

 

 

avatar

Joy Jurville

Psychothérapeute, chercheur en Astrologie et en Tarologie depuis 1981. Je vis mon métier avec passion !

 

Tags: , , , ,

Écrire un commentaire