Manger en pleine conscience, vous en rêvez, c’est à votre portée Part.1

29 octobre 2018 / creatifs-culturels

Manger en pleine conscience, vous en rêvez, c’est à votre portée Part.1

 

Manger en pleine conscience

manger fraises chantilly Part.1-Atlane-astro

Tout simplement, nous pouvons nous réconcilier avec notre assiette. Manger en pleine conscience c’est aussi être en attention totale avec  la nourriture que nous allons mettre dans notre bouche (cliquez sur le lien Part.2 à lire et à partager). Les adeptes de la macrobiotique nous enseignent de mâcher au moins 60 fois chaque bouchée. C’est peut-être un peu rédhibitoire. En effet, La bonne attitude serait de prendre le temps de s’écouter. Manger en pleine conscience c’est être à l’écoute de notre corps, de notre appétit et d’en reconnaître le langage. Et aussi c’est une façon de contrôler son poids. Une méthode efficace pour être bien dans son corps et dans sa tête.

manger fruits, légumes...Part.1-Atlaneastro

Pour commencer, je préconise d’écouter si l’on a faim (cliquez sur le lien une méditation accompagnée sur se nourrir en pleine conscience) dans un premier temps. Beaucoup d’entre nous mangent parce que c’est l’heure de manger. Le travail, les horaires, la vie de famille nous met dans des obligations sociales qui font que nous ne sommes plus connectée avec notre horloge biologique. Nous devons retrouver l’envie de manger, l’eau qui monte à la bouche avec certaines odeurs qui nous enchantent. Une fois installé devant notre assiette, nous pourrions essayer de détecter les différents goûts et s’en délecter.

Manger en pleine conscience c’est être à l’écoute de notre corps

manger mandala de pizza Part.1-Atlaneastro

C’est une éducation, probablement, nos enfants comme nous sommes souvent trop stressés pour être concentré sur ce que l’on mange. Parfois après quelques bouchées nous pourrions être rassasiées. Force de constater que nous devons écouter nos sensations, faire confiance à notre corps et du début à la fin du repas ne pas se faire happer par des pensées polluantes.

manger mandala pastèque Part.1-Atlaneastro

Pour moi  c’est tout un processus que nous devons ré apprendre. Déjà si nous pouvions  aller le plus souvent possible au marché ou chez de petits commerçants qui prennent soin de la traçabilité, de la vente de proximité et de se laisser attirer par les produits de saison. Les couleurs, les odeurs, les envies une très belle façon de laisser l’artiste en nous composer son repas. Un must pour se relier avec son instinct et de retrouver son chemin.  Probablement que nous saurions plus aisément nous nourrir. J’ai constaté que pour bon nombre d’entre nous c’était devenu difficile. La perte de repère dans cette société consumériste qui fait que nous sommes de plus en plus coupés de nous même. Et aussi de plus en plus en sur-poids.

 

 

 

 

avatar

Joy Jurville

Psychothérapeute, chercheur en Astrologie et en Tarologie depuis 1981. Je vis mon métier avec passion !

 

Tags: , , ,

Écrire un commentaire