Manger en pleine conscience, vous en rêvez, c’est à votre portée Part.2 méditant

22 novembre 2018 / creatifs-culturels

Manger en pleine conscience, vous en rêvez, c’est à votre portée Part.2 méditant

Manger en méditant, si l’on veut être au présent, nous pousse à porter notre attention (un accompagnement sur youtube) dénuée de tout jugement sur l’ici et maintenant.

Manger en méditant, si l’on veut être au présent

méditant fleurs légumes fruits Part.2-Atlaneastro

L’enfant est naturellement proche de lui. Et il sait pertinemment quand il a faim et quand il a assez mangé. Ensuite les choses se complexifient, la nourriture devient compensatoire et parfois elle prend une importance démesurée. In fine les pressions, l’anxiété, le mode de vie, le stress, la course contre la montre ont raison trop souvent des habitudes alimentaires transmises par notre milieu et nos proches.

Nous devons retrouver les sensations alimentaires et pour se faire manger moins, mieux, plus lentement et aussi être en attention totale comme un méditant. Une réconciliation est souvent nécessaire. Bon nombre d’entre nous accordons plus d’importance au choix des produits achetés.

Aussi être en attention totale comme un méditant

méditant quand la nourriture est une création Part.2-Atlaneastro

Ces dernières décennies nous avons été confronté à des scandales alimentaires comme la vache folle, le lait contaminé et j’en passe. Nous ne voulons pas collaborer avec ces lobbies qui ne voient qu’un enrichissement personnel au détriment de notre santé. C’est pourquoi le bio progresse autant dans notre pays aujourd’hui. Nous sommes bien plus à l’écoute de la qualité des produits, de leur traçabilité, saisonnalité. Nous ne voulons plus de fraises, de tomates d’Espagne toute l’année qui ne respectent pas l’être humain. Cette mer de plastique qui assèche cette région du sud. Qui contamine les ouvriers trop de pesticides et pas de soin pour ces êtres obligés pour x raison d’accepter des conditions inhumaines.

méditant une femme mange Part.2 -Atlaneastro

Le fait de faire la cuisine, nous aide à nous ré-approprier  l’art de manger (cliquez sur le lien une méditation accompagnée sur se nourrir en pleine conscience). Et à retrouver des sensations parfois oubliées. Probablement que nous devrions tel un artiste composer notre repas avec des ingrédients colorés, des fruits, des pétales de fleurs et laisser nos envies s’inviter.

« L’intuitive-eating » prône d’écouter ses envies

In fine « l’intuitive-eating » prône d’écouter ses envies et surtout d’arrêter de s’alimenter lorsque l’on a plus faim. Pour cela nous devons apprendre à reconnaître la vraie faim, cette sensation parfois perdu qu’il nous faut retrouver. Ce sentiment de satiété (cliquez sur le lien Part.1 à lire et à partager) reste difficile à identifier. Surtout lorsque l’on a passé des années à se malmener entre les restrictions, compulsions. Dès que le plaisir s’efface il est bon de cesser de s’alimenter. En principe nous n’avons plus faim vingt minutes après avoir commencé son repas.

méditant fruits, poisson, légume part.2 -Atlaneastro

Force de constater que pour renouer avec le plaisir. Il est suggéré de prendre un aliment que vous aimez, de le toucher pour en ressentir sa texture et puis de le sentir pour réveiller nos émotions liées à l’enfance. Ces mêmes qui ont conditionnées notre rapport à la nourriture. Et enfin de le déguster en gardant chaque bouchée vingt secondes en bouche. Et puis on peut aussi se poser certaines questions tout en se nourrissant comme suis-je entrain de compenser? Manger en conscience, apporte un équilibre dans sa vie, tout en étant bienveillant avec soi. Et un dernier conseil trouver d’autres moyens pour vous faire du bien.

 

 

 

avatar

Joy Jurville

Psychothérapeute, chercheur en Astrologie et en Tarologie depuis 1981. Je vis mon métier avec passion !

 

Tags: , , ,

Écrire un commentaire