Irène Grosjean la Papesse de l’alimentation vivante Part.1

23 mars 2020 / medecine-du-monde

Irène Grosjean la Papesse de l’alimentation vivante Part.1

 

Irène Grosjean défenseur de l’alimentation vivante

Irène Grosjean est née Irène grosjean l'alimentation vivante Part.1en 1930. Elle n’a pas la langue dans sa poche. Défenseur de l’alimentation vivante. Elle défend une alimentation pour être en santé. Basée notamment sur des bases primordiales comme la respiration, l’alimentation, le sommeil et l’élimination. Qui sont selon elle les quatre lois de base qui permettent d’aimer, de penser et d’agir.

Irène Grosjean "sushi" Part.1-1Atlaneastro« Nous devrions apporter le carburant que notre « Constructeur, Créateur », a prévu pour notre système digestif. Puis qu’on fasse l’entretient, les vidanges qui s’imposent. Et ainsi, on peut vivre sa vie en pleine santé, créatif et heureux comme la nature a prévu qu’on le fasse. Ainsi de cette façon nous ferons chacun non pas des affaires mais ce que nous avons à faire. « (Cliquez sur le lien une vidéo sur Youtube d’Irène Grosjean)

 

Irène Grosjean naturopathe depuis 1960

 

Irène Grosjean en pied vêtu de vert Part.1-Atlaneastro

Irèbe grosjean dans les champs pull vert Part.1-Atlaneastro

Iréne Grosjean est naturopathe depuis 1960 (Cliquez sur le lien une vidéo exceptionnelle sur elle et son approche). Lorsqu’elle a eu 12 ans sa mère est tombée malade. Le médecin qui l’a soignait a fait une erreur de  diagnostique qui lui coûta la vie et elle est morte dans d’atroces souffrances. Dès la sixième Irène Grosjean voulait être médecin. Depuis son enfance elle a toujours voulu soigner et c’est ce qu’elle a fait toute sa vie. La mort de sa mère a été une première leçon pour elle car durant trois ans, elle voyait bien qu’elle était de plus en plus malade. Forcée et contrainte d’appliquer les méthodes de ce docteur, même si elle voyait sa mère dépérir. Elle n’a pas osé écouter ses ressentis et ses certitudes.

Irène grosjean livre Part.1-Atlaneastro

Et lorsque son mari a été souffrant il a dit ne plus vouloir être soigné par des médecins. Irène Grosjean s’est trouvé perdu sur pour le coup. Puis elle a appelé un ami proche qui traitait son enfant par les médecines douces. Lorsqu’il est venu les voir. Il a dit à son mari tu es très malade. Puis il lui a donné le choix entre la médecine traditionnelle et un traitement différent.

Dix minutes après une tisane et un bain dérivatif, sa température avait déjà diminué de deux degrés (Cliquez sur le lien un article sur la naturopathie). Le lendemain matin, il respirait bien et était détendu. Avec la décision de son mari de se tourner vers une autre médecine, Irène Grosjean a sentit qu’un nouveau chemin se dessinait pour elle. La médecine hippocratique a comme fondements « Que votre aliment soit votre médicament. » Et il demandait aux médecins de guérir sans nuire ce qui ma foi est fort contesté aujourd’hui. La médecine symptomatique semble avoir particulièrement oublié ces préceptes.

 

 

 

avatar

Joy Jurville

Psychothérapeute, chercheur en Astrologie et en Tarologie depuis 1981. Je vis mon métier avec passion !

 

Tags: , , ,

Écrire un commentaire