La bioluminescence lumière

29 janvier 2019 / actualites

La bioluminescence lumière

 

Pléthore d’organismes vivants produisent de la lumière

une étoile de mer dans les tons de vert lumière-Atlaneastro

Depuis la nuit des temps, pléthore d’organismes vivants produisent de la lumière de manière autonome bactéries, vers, insectes, champignons, méduses, poissons… Qu’ils utilisent probablement pour mille et une tâches du quotidien.méduses dans les tons de bleu lumière-Atlaneastro

Comme s’éclairer dans la nuit, communiquer, attirer des partenaires sexuels ou des proies, se camoufler, ou travailler l’invisibilité. Une révolution, de nouvelles voies à investiguer pour la biologie.

La bioluminescence c’est la production et l’émission de lumière par les organismes vivants. Alors que la conversion de l’énergie chimique en énergie lumineuse est engendrée par une réaction biochimique. Entre une protéine la luciférine et une enzyme la luciférase  (du latin Lucifer lux et ferre celui qui porte la lumière). Via un photon qui produit une lumière dans les spectres du bleu au vert.  Cette lumière produite peut probablement être réfléchie ou amplifiée par d’autres structures organiques.

Via un photon qui produit une lumière dans les spectres du bleuune personne marche sur l'eau bioluminescence lumière-Atlaneastro

 

A l’exposition universelle de 1900, Dubois, démontra que six bouteilles de 1, 5 l remplies de bactéries lumineuses répandaient assez de lumière. Afin qu’une personne puisse y lire, écrire sans difficulté. La luminescence observée chez le ver luisant, les bactéries ou les crustacés luminescents résulte  toujours d’une réaction chimique.

Notamment au cours de laquelle une molécule de haute énergie est convertie en présence d’oxygène en une molécule de plus faible énergie et la différence d’énergie est libérée sous forme d’énergie visible (cliquez sur le lien un article à lire et à partager).

 

Répandaient assez de lumière afin qu’une personne puisse y lire

concombres de mer lumière-AtlaneastroEn effet la luminescence est très fortement représentée en milieu marin où, en profondeur elle devient commune car force de constater que 95% des individus recueillis à  -4000 sont lumineux. Typiquement, la survie des organismes marin est très difficile plus on descend dans les profondeurs sombres et froides. Alors Mère nature les a pourvus d’attributs spécifiques quand à l’amélioration de leur mode de vie. En qui concerne l’alimentation, la protection contre pléthore de prédateurs qui croisent en ces lieux. Une adaptation tout à fait particulière s’est  organisée. Certains individus sont dotés d’écailles plus résistantes, d’autres des dents affilées et démesurées, d’autres encore des mâchoires surdéveloppées. Pour finir des yeux adaptés à l’obscurité comme pour le palpebratum qui abrite dans une poche près de ses yeux des bactéries bioluminescences. Qui tels de puissants phares leur permettent de voir en profondeur.

Le camouflage pour travailler l’invisibilité

In fine les quatre bénéfices de la bioluminescence sont le camouflage pour travailler l’invisibilité pour se cacher de prédateurs. L’attraction de partenaires sexuels ou de proies. La répulsion de prédateurs par projection de liquide luminescent peut faciliter la fuite et in fine la communication visuelle.

 

 

 

avatar

Joy Jurville

Psychothérapeute, chercheur en Astrologie et en Tarologie depuis 1981. Je vis mon métier avec passion !

 

Tags: , ,

Écrire un commentaire