Nouvelle année : Le tour du monde des réveillons

31 décembre 2017 / reveillon-festif

Nouvelle année : Le tour du monde des réveillons

Ainsi, la nouvelle année est fêtée du solstice d’hiver à l’équinoxe de printemps dans bon nombre de pays. L’hiver la végétation disparait et renaît au printemps. Le jour de l’an dans le monde n’a pas toujours été le premier janvier. Les peuples primitifs étaient en relation avec la nature, les saisons, les mouvements des planètes… On doit le choix de cette date pour accueillir ce renouveau au moine Denys le Petit.

La crue du Nil initiait la nouvelle année

En Egypte ancienne la crue du Nil initiait la nouvelle année. Une date liée à un réveil positif, cette crue déposait le limon sur les terres et favorisait les récoltes de l’année. C’était l’occasion de nombreuses fêtes dans les temples et des renouvellements de voeux aux dieux.

Une nouvelle année porteuse d’espoir et de rêves

A Rome jour dédié à Janus le dieu des portes et des commencements. En général festif. les familles se réunissaient autours d’un banquet dans lesquels foie gras et champagne étaient dégustés. Ensuite les cotillons, feux d’artifice, et autres festivités faisaient entrer une nouvelle année porteuse d’espoir et de rêves.

L’amour sera au rendez-vous l’année prochaine

nouvelle année-Le-tour-du-monde-des-réveillons-AtlaneastroAu Pérou ils créent des personnages en papier mâché qu’ils exposent devant leurs portes. Puis ils les brûlent dans les rues avec des pétards, des feux d’artifice. La mémoire populaire dit que si les personnes sont vêtues lors des douze coups de minuit de rouge l’amour sera au rendez-vous l’année prochaine. Par ailleurs si les vêtements sont de la couleur jaune, c’est l’argent qui viendra frapper à la porte

.

En Espagne la coutume veut qu’on mange douze grains de raisin en faisant un voeux, pendant que les cloches sonnent le passage à la nouvelle année.

En chine il suffit de rédiger son voeux et de le lancer sur un arbre à souhait, si le papier tient toute la nuit, le voeux se réalisera.

C’est cent huit coups de gongs

Au Japon après avoir célébré la dernière nuit de l’année autours d’un bon repas, la famille se rend au temple partager du saké. C’est cent huit coups de gongs qui recevront la nouvelle année. Ils représentent notamment les pêchés que nous pourrions avoir accumulé en 365 jours. Chaque coup de gong chasse la mauvaise action et libère l’être.

nouvelle année-Le-tour-du-monde-des-réveillons-Atlaneastro

En Mongolie, aussi le passage de l’année (cliquez sur le lien), est fêté sur 3 jours. Sa date est décidé par les moines bouddhistes de la tradition Gandan. En effet, le premier est dédié aux préparatifs et au ménage des habitations, le second celui de la fête et le troisième est un jour conviviale ou les hommes se rendent visite et échangent des gâteaux.

 

 

En Russie on accompagne les douze coups de minuit au champagne et on ouvre les portes et fenêtres, pour inviter la nouvelle année à entrer dans la maison.

 Baptisent la nouvelle année

nouvelle année-Le-tour-du-monde-des-réveillons-Atlaneastro

 

En Australie champagne, feu d’artifice baptisent la nouvelle année. Tous se tiennent par la main et chantent Auld Lang Syne. Une chanson de tradition écossaise. Les feux d’artifice sont magnifiques, je dirai peut-être les plus beaux du monde en tout cas ceux perpétrés dans la baie de Sydney.

 

Enfin, en Asie, au Tibet, en Chine ainsi qu’au Vietnam les êtres célèbrent ce passage entre fin janvier et février. Cette date est calculée avec l’Astrologie tibétaine et les cycles de la lune. Des défilés de monstres et divinités en papier mâché, des lampions, et des feux d’artifice font parti des réjouissances.

nouvelle année-Le-tour-du-monde-des-réveillons-Atlaneastro

 

 

 

avatar

Joy Jurville

Psychothérapeute, chercheur en Astrologie et en Tarologie depuis 1981. Je vis mon métier avec passion !

 

Tags: , , , ,

Écrire un commentaire