Marie Lise Labonté guérison Part.2

26 février 2018 / medecine-du-monde /Commentaires (2)

Marie Lise Labonté guérison Part.2

 

Le rolfing lui permettra d’étayer son approche de guérison

 

Marie-Lise-Labonté-guérison-allongé sur le dos vêtu de noir Part.2-Atlaneastro

En 1981 elle rencontrera Ida Rolf et s’initiera au rolfing ce qui lui permettra d’étayer son approche de guérison. De là naîtront d’autres mouvements qui seront comme des traits d’union (cliquez sur le lien article 1 si vous voulez en savoir davantage) entre les muscles, les fascias (cliquez sur le lien un DVD très intéressant sur les fascias) et qui enrichiront sa méthode de libération des cuirasses  (une émission sur Marie.Lise Labonté sur France Inter).

En 1982 notamment grâce à la rencontre avec le Dr Carl Simonton, elle approchera de ce que nous appelons plus couramment aujourd’hui la visualisation positive basée sur le pouvoir de guérison des images intérieures. Le fait que nos idées, pensées créent notre monde à chacun que nous en ayons conscience ou pas.
 

Un organisme réconcilié, retrouvé, aimé, et bichonné qui induit la guérison

 

Cette année là, elle débutera ces formations. En 1989 elle coiffera les psychothérapeutes de la fondation qui viennent en aide aux sidatiques. Tout en s’investissant dans la médecine énergétique. En 1984 elle sortira son premier livre « Guérir autrement c’est possible » et l’année suivante un deuxième « Mouvements d’éveil corporel ». Puis en 1998  elle sort son troisième livre « Au coeur du corps ». Toujours sur cette vision d’un organisme réconcilié, retrouvé, aimé, et bichonné qui induit la guérison.

Marie-Lise-Labonté-guérison assise bâton et balle jaune -Part.1-AtlaneastroEn 2000 à nouveau elle progresse encore. Elle donne des formations, son travail sera officiellement reconnu au Canada, en Suisse et en Italie (cliquez sur le lien l’article 1 qui vous donnera des clés importantes). Puis en 2002 elle s’associe à Nicolas Bornemisza et ensemble ils créeront la méthode : « la guérison du monde intérieur ». En 2003 ces premières formations débuteront en français.

Une pionnière qui a su transformer sa maladie en une force de vie et la mettre au service de l’autre. Elle n’a pas eu peur de reprendre des études. Probablement elle n’a eu cesse de travailler à élaborer une technique d’approche, de transformation intérieure. En y incluant tous les courants qu’elle a abordé au fil de sa longue formation. Auteure, conférencière, et enseignante, elle a su tirer son épingle du jeu. Et prendre une place où elle a pu témoigner de sa rémission. Ainsi que de son parcours initiatique qui l’a accompagné toutes ses années.
 

A comprendre ses programmations et à entrer dans ce processus de guérison

 
Marie-Lise-Labonté-guérison vêtue de rouge allongée -Part.2-Atlaneastro

 

Enfin pour accompagner, expliquer et transmettre avec beaucoup d’amour. Je suppose un message qui prouve que le corps et notre constructMarie-Lise-Labonté-guérisongroupe assis sur des tapis bleu-Part.2-Atlaneastroion intérieure sont conjointement liés. Force de constater que si l’un est affecté, l’autre ne peut pas bien vivre (Cliquez sur le lien une petite vidéo de M. L Labonté). Il y a une corrélation étroite entre ces deux pôles qu’il nous faut réconcilier si nous volons être en santé. Depuis sa méthode continue son chemin. Aujourd’hui elle transmet son approche à des kinésithérapeutes, des soignants. Afin qu’ils puissent intervenir pour aider le malade à comprendre ses programmations et à entrer dans ce processus de guérison.

 

 

 

avatar

Joy Jurville

Psychothérapeute, chercheur en Astrologie et en Tarologie depuis 1981. Je vis mon métier avec passion !

 

Tags: , , ,

Commentaires (2)

  • Conrad Anne Marie

    8 juin 2018 à 20:04

    Je suis allé en stage chez elle il y a quelques années , et je recommande bien sur . Lire ses livres aussi

  • Joy Jurville

    8 juin 2018 à 21:40

    Incroyable, je l’ai eu au téléphone pendant la rédaction de son article, j’ai un ami qui a fait uen formation de 3 ans chez elle et il m’avait prêté le « Déclic », un livre qui m’a plu…

Écrire un commentaire