Peur de porter plainte Part.2 violences conjugales, harcèlement,

12 novembre 2017 / actualites, violences-conjugales /Commentaires (2)

Peur de porter plainte Part.2 violences conjugales, harcèlement,

 

une femme à qui on avait enlevé son enfant

une femme à qui on avait enlevé son enfant-atlaneastro

J’ai fait néanmoins une autre consultation hier à une femme à qui on avait enlevé son enfant qui était « tabassée » comme elle l’a dit depuis des années. Sa question était : Est-ce qu’un un jour ils se remettraient ensemble? Il a perdu sa mère au printemps dernier, c’est pourquoi il est parti en Algérie en juin 2017 voir sa famille. Par ailleurs, il a emmené avec lui leur fille âgée de 13 mois. Comme ses deux soeurs ne sont pas encore mère.  Il leur a laissé leur enfant. Sans la consulter bien évidemment et à son retour, il lui a demandé de quitter le domicile conjugal.

En définitive, elle n’est pas partie, elle a reçu des encore coups. Alors qu’elle n’en pouvait plus de cette situation toxique. Elle s’est enfin décidée à porter plainte  (cliquer sur le lien). Après une garde à vue, où il a été probablement été obligé  de ramener leur bébé en France.  C’est pourquoi,  depuis deux semaines, après six mois de séparation, elles sont enfin réunies et protégées dans un foyer. En effet, je lui ai montré qu’elles devaient déjà se retrouver toutes les deux. Quand on sait l’importance des traumatismes engendrés par une séparation brutale d’un être si jeune avec sa maman. Ôter l’enfant à une mère qui n’a pas décidé de l’abandonner c’est criminel.

il peut à tout moment mettre la vie à nouveau de cet enfant en danger

Je lui ai prouvé que cet homme n’est pas digne de confiance, dès lors.  Par conséquent, il peut à tout moment mettre la vie à nouveau de cet enfant en danger. Qu’elle mérite mieux, en effet que ce conjoint qui la traite violemment. Au point qu’il l’ait prise pour une mère porteuse. Pour moi certaines femmes ont probablement besoin d’être éduquées.

mettre la vie à nouveau de cet enfant en danger-atlaneastro

En effet, quand vous n’imaginez pas quitter l’homme sur lequel vous avez jeté votre dévolu. Que  vous êtes obsessionnelle et que chaque instant vous pensez à lui. Que vous ne vous visualisez pas vivre sans lui de crainte qu’il en rencontre une autre. C’est pourquoi, il vous sera impossible de vous en sortir sans un travail psychologique.  En admettant, qu’ il y ait le couple « bourreau -victime ». Voulez-vous prendre une autre place dans votre vie. Comme je lui ai dit je ne vois pas ce qu’il aurait pu lui faire de pire que de kidnapper son enfant et de continuer à la frapper .

combien sont-elles  à avoir porté plaintes, à avoir demander de l'aide-atlaneastro

 

Dans beaucoup de capitales depuis l’affaire Weinstein, c’est la goutte d’eau qui a fait déborderle vase. Les femmes se lèvent, se montrent. Elles qui durant des années ont vécu ces agressions dans la honte. Qui disaient prendre des portes. Alors que personne n’était dupe.

En conclusion, combien sont-elles  à avoir porté plaintes, à avoir demander de l’aide.

Un commentaire si vous avez apprécié ou envie de vous exprimer, merci

 

 

 

avatar

Joy Jurville

Psychothérapeute, chercheur en Astrologie et en Tarologie depuis 1981. Je vis mon métier avec passion !

 

Tags: , , , ,

Commentaires (2)

  • Gandoulas

    8 juin 2018 à 20:29

    La victime a besoin du bourreau, et le bourreau a besoin de la victime …

  • Joy Jurville

    8 juin 2018 à 21:41

    Tu as raison, il y a un rapport entre la victime et le bourreau… Malheureusement, et les peurs aussi du côté de la victime, pousse souvent le bourreau à frapper…. Joy

Écrire un commentaire