Maria Sabina la célèbre chamane zapotèque Part.3 indienne

22 mars 2022 / medecine-du-monde

Maria Sabina la célèbre chamane zapotèque Part.3 indienne

 

Maria Sabina, « Indienne archaïque » qui aurait traversé le temps

 

indienne Maria Sabina illustration sur fond noir Part.3-Atlaneastro

 

La quantité d’articles relatant la rencontre sans cesse réinventée avec la célèbre « chamane ». Au même titre que l’affluence de visiteurs en quête d’une veillée authentique, ne sont pas sans retombées dans la communauté Huautleca. Maria Sabina, « chamane » la plus connue dans le monde (Cliquez sur le lien article sur elle Part.1), tend à se situer hors de la vie sociale mazatèque. De toute apparence, cette célébrité porte le discrédit sur sa réputation de chaon chjine (femme de connaissance) . Elle semble être moins la « guérisseuse » de patients mazatèques que la « chamane » des étrangers. Celle-ci se plaint en effet d’une grande solitude après l’événement touristique, que seul viennent égayer les visites de ceux-ci. Quand les espagnols conquirent le Mexique, ils furent consternés de voir les indigènes vénérer leur déités avec l’aide de substances intoxicantes : Peyote, Ololuiqui, Teonanacatl. Les champignons étaient particulièrement choquants pour les autorités ecclésiastiques européennes, qui décidèrent d’en éliminer l’utilisation lors des pratiques religieuses.

 

L’encre qui coule sur la femme chamane dans les nombreux articles des journaux à grand tirage mexicains (Excelsior, Jornada), les multiples ouvrages dont font l’objet les champignons sacrés (Benitez, 1964 ; Tibon, 1985 ; Wasson, 1957, 1974, 1983), réunissent ces deux aspects divisés par le passé. L’Indien idéalisé n’est plus un vestige pétrifié et refoulé, mais il est le porteur contemporain d’une préhistoire toujours vivante. Maria Sabina, « Indienne archaïque » qui aurait traversé le temps, permet de faire revivre les vestiges muets de l’« Indien mort ». L’Indien magnifié des musées et des vestiges archéologiques. L’indienne des origines est alors incluse dans le débat initié par une nouvelle génération d’anthropologues à l’encontre des politiques assimilationnistes du gouvernement mexicain.

 

L’indienne des origines est incluse dans le débat initié par une nouvelle génération d’anthropologues

 

indienne peinture de Maria Sabina fumant Part.3-Atlaneastro

 

 

Comment situer ces écrits ? Ils appartiennent en tout cas à un genre bien particulier. Qui notamment se distingue de ce que l’on entend généralement par la « littérature indienne ». Alors que l’oralité relevait des « gens de coutume ». L’écriture et le livre étaient l’instrument de pouvoir des « gens de raison ». Notables indiens, métisses et espagnols, ce qu’illustrent les catégories mazatèques « Gens de poussière » et « Gens humbles » face aux « Gens de papier ».

C’est seulement à partir des années 1980, dans le contexte de la participation de plus en plus active des sociétés indiennes que l’on a évoqué, mais aussi en relation avec les nouvelles stratégies de scolarisation qualifiées de « biculturelles ». Que l’écrit est probablement passé au service d’une écriture indienne. On distingue donc au sein de la « littérature indienne » la « littérature orale ». Par ailleurs constituée de discours cérémoniels, mythes, prières, transmis au cours du temps, et celle écrite. Qui notamment peut avoir des fonctions diverses, telles le renforcement de l’alphabétisation, la sauvegarde de la culture, sa légitimation. Ou encore la création littéraire à part entière (Coronado Suzan, 1991 : 56-63).

 

Que l’écrit est probablement passé au service d’une écriture indienne

 

indienne Maria Sabina paysage de montagne Part.3-Atlaneastro

 

 

Sans entrer dans les détails de ce qui constitue ce type d’écrit, on peut rapidement en dresser les caractéristiques essentielles. L’expression écrite en langue vernaculaire, considérée comme le véhicule d’une sensibilité et d’une pensée propre à la culture de l’auteur. Notamment s’inspire le plus souvent de la tradition orale. Autrement dit, la littérature écrite produite par les érudits locaux bilingues et lettrés. Elle renvoie en grande partie à l’écriture de la tradition en ce qu’elle s’inspire de l’oralité essentiellement portée par les mazatèques monolingues. On peut classer dans ce type d’écrit l’histoire de vie de Maria Sabina recueilli en mazatèque par Alvaro Estrada, traduite et reprise comme « histoire ethnique ». Histoire de la rencontre avec l’autre monde de l’Occident, à laquelle feront suite les récits en espagnol de l’entre-deux. Hors du genre de la tradition, ou tout au moins faisant référence à une tradition revisitée et réinventée.

 

 

 

 

« Les Papotes Mystiques » et Médiations et Soin Guérisseur

 

photo Joy Indonésie

 

Je continuerai d’enseigner par mes lectures aidée du Tarot, de l’Astrologie, de la thérapie. Et notamment de tous les supports de guérison à ma disposition pour travailler avec tous.
Inlassablement, je vous aiderai à comprendre qu’il est temps d’être enfin vous. D’être et d’accepter la mission que vous êtes probablement venus accomplir ici bas. Et notamment à chercher sans relâche des chemins qui vous permettront d’être lumineux, sereins, confiants et créatifs. N’oublions jamais que nous sommes tous des facettes du Un.
Pour des consultations privées français, anglais, italien
Joy Jurville  Tel :  +33 661493680
mail : joyjurville@gmail.com

 

 

 

Maria Sabina la célèbre chamane zapotèque Part.1

Maria Sabina la célèbre chamane zapotèque Part.2 champignons

 

Pishtako le vampire blanc propos relatés par Jérémy Narby part. 1

 

Pishtako le vampire blanc propos relatés par Jérémy Narby part. 2 Amazonie

 

Les plantes sacrées, le chamanisme enfin expliqué Part.1

 

Les Plantes Sacrées le chamanisme enfin expliqué Part.3

 

Les plantes sacrées la Liane le chamanisme enfin expliqué Part.2

 

Les Plantes sacrées le chamanisme enfin expliqué Part.4 images

 

Michaël Harner un anthropologue hors du commun Part.1

 

Laurent Huguelit le scribe de la Forêt, « Mère » Part.1

 

Laurent Huguelit le scribe de la Forêt, « Mère » Part.2 coeurs

 

Laurent Huguelit le scribe de la Forêt, Part.3 pardon

 

Laurent Huguelit le scribe de la forêt Part.4 espace sacré

 

Laurent Huguelit le scribe de la forêt Part.5 mère

 

 

 

avatar

Joy Jurville

Psychothérapeute, chercheur en Astrologie et en Tarologie depuis 1981. Je vis mon métier avec passion !

 

Tags: , , , , , ,

Écrire un commentaire